Utile

Comment planter et cultiver l'alocasia ?

Comment planter et cultiver l'alocasia ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les caractéristiques de l'alocasia

  • Type : plante ornementale, plante tropicale
  • Hauteur : jusqu'à 5m
  • Couleur des fleurs : blanches, vertes
  • Exposition : semi-ombragée
  • Entretien : modéré
  • Type de sol : humus
  • Feuillage : persistant


Origines et caractéristiques de l'alocasia

L'alocasia fait partie de la famille des Aracées, et comprend environ 70 variétés. La plante est originaire de l'Asie du Sud-Est (Philippines, Indonésie, Malaisie, introduite à Madagascar). Parmi les espèces les plus prisées, on retrouve Alocasia sanderiana qui est aujourd'hui une espèce menacée. En France, l'alocasia est souvent connue par son surnom : oreilles d'éléphant. Il forme une sorte de touffe dressée d'où s'élèvent de longs pétioles terminés par d'épaisses et gigantesques feuilles inclinées vers l'extérieur.

Dans son habitat d'origine, l'alocasia pousse dans les forêts tropicales, à l'ombre des grands arbres. Dans la nature, l'alocasia peut atteindre des hauteurs imposantes, de 3 à 5m. En pot, il dépasse rarement les 2m.

C'est une plante qui peut vivre très longtemps, si les conditions de culture sont adéquates. Il est toutefois compliqué de la garder longtemps dans nos intérieurs car elle a besoin d'une atmosphère tropicale, assez humide. L'idéal est donc de l'installer dans une serre toute l'année ou dans un jardin d'hiver.

Si vous avez des enfants ou des animaux domestiques, faites attention : la sève de l'alocasia peut provoquer des réactions cutanées. Toute partie de la plante ingérée crue peut également provoquer des maux d'estomac.

Plantation de l'alocasia

Originaire de pays tropicaux, l'alocasia a besoin de chaleur toute l'année. Les températures doivent être comprises entre 15 et 25 °C (15 à 18 °C en hiver et 20 à 25 en été). Il peut supporter une baisse des températures jusqu'à 10°C. Elle a besoin de terre riche et drainante, et nécessite beaucoup d'humidité.

Dans la plupart de nos régions, il est recommandé de le cultiver en pot, en véranda, en serre ou en jardin d'hiver. Il pourra ainsi y retrouver chaleur, humidité et lumière, nécessaires à sa croissance. Veillez toutefois à tamiser les rayons du soleil aux heures les plus chaudes de la journée.

Si vous souhaitez le planter en pleine terre, il est recommandé de planter l'alocasia au printemps, lorsque tout risque de gel est passé. Pour un alocasia acheté en pot ou en godet, rempotez-le immédiatement.

Pour planter l'alocasia, il suffit de suivre quelques conseils :

  • Utilisez un grand bac pour la plantation. Créez une couche de drainage au fond du pot avec des billes d'argile ou du gravier.
  • Préparez un mélange riche avec 30 % d'un bon terreau plantes vertes du commerce ou terreau de feuilles, 20 % de fumier décomposé, de la terre de jardin et du sable en quantité égale, et un peu de perlite.
  • En pleine terre, apportez un amendement organique de type compost ou fumier décomposé.

Culture et entretien de l'alocasia

L'alocasia est une plante qui a un besoin en humidité constant. Pour maintenir une hygrométrie élevée, placez le pot sur un lit de billes d'argile ou sur un plateau. Cela conservera l'humidité des arrosages.

L'arrosage doit être régulier et généreux, surtout en été. Il est important de ne jamais laisser la motte se dessécher, sans la détremper pour autant.

Régulièrement, vaporisez le feuillage à l'eau tiède, non calcaire. En hiver, diminuez les arrosages et laissez le substrat sécher avant d'arroser à nouveau.

Entre les mois de Mai et Octobre, fertilisez la plante une fois par mois, avec un engrais faiblement azoté. En hiver, stoppez les apports d'engrais.

Maladies, nuisibles et parasites

L'affaissement du feuillage peut être causé par un terreau trop humide ou une température trop fraiche en hiver. Les plantes affaiblies peuvent être l'objet d'attaques d'araignées rouges ou de cochenilles farineuses.

Pour lutter contre les cochenilles, préparez une solution naturelle : 1 cuillerée à café de savon noir liquide, 1 cuillerée à café d'huile végétale et 1 cuillerée à café d'alcool ou de bière diluée dans 1/2 l d'eau. Pendant 3 à 4 jours, pulvérisez cette solution, puis détachez les cochenilles avec un chiffon ou du coton.